Promo 2016

Un texte destiné aux élèves de Terminale, rédigé par Mademoiselle Abou.


Du Liban où je suis, 3000 Km me séparent de vous.
Mais pas besoin d’un avion pour être de cœur et de pensée avec vous ce soir.
Je vous souhaite bonne route.
Puissiez-vous garder le cap sur la voie tracée par le LLFP depuis vos classes maternelles.
Vous êtes la deuxième promotion c’est-à-dire la première de la continuité du LLFP.

Vous êtes 13, vous célébrez votre départ le 13 mai et voici mes 13 recommandations :

Tous les matins, avec le sourire, tu te lèveras ;
Ton métier, avec ardeur, tu l’exerceras ;
A l’écoute des autres, avec bienveillance, tu seras ;
Les erreurs et les fautes, avec indulgence, tu jugeras ;
Lois et règlements avec diligence, tu suivras ;
En cas de besoin, avec patience, tu recommenceras ;
Succès et victoires, avec humilité, tu t’en réjouiras ;
Obstacles et difficultés, avec courage, tu affronteras ;
Parents et amis, avec bonheur, tu aimeras ;
Aux plaisirs de la vie, avec modération, tu goûteras ;
Rigueur et réflexion, avec intelligence, tu manieras ;
Culture et beauté, avec imagination, tu rechercheras ;
Et toute ta vie, du LLFP, avec nostalgie, tu te souviendras !

Raymonde Abou
Mai 2016

 

 

Discours du chef d'établissement, Ms. Salamé

 

Révérend Père Batour, Recteur du Collège Notre-Dame de Jamhour
Révérend Père Dalmais, ancien recteur du Collège Notre-Dame de Jamhour et aumônier de
l’Amicale des anciens élèves,
Cher Monsieur Nerguizian, Président du Conseil d’administration du LLFP,
Chère Madame Nammour, Vice-présidente du conseil d’administration du LLFP,
Mesdames et Messieurs les membres du conseil d’administration du LLFP,
Chère Mademoiselle Nada Hedari, Vice-présidente du réseau Notre-Dame de Jamhour et membre du conseil de direction pédagogique LLFP - Jamhour,
Cher Monsieur Nagy el Khoury, Secrétaire général de l’Amicale des anciens élèves de Jamhour,
Chers Parents,
Chers Collègues,
Chers Amis,
Nous voici rassemblés en ce vendredi 13 mai 2016 pour participer à la Public soirée des adieux de la Promotion 2016 du Lycée Libanais Francophone Privé de Dubai.

Ce soir, nous avons une pensée particulière pour notre chère Mademoiselle Abou, membre fondateur du LLFP, membre de son comité exécutif et consultante de son conseil d’administration. Elle aurait dû être avec nous ce soir. Mais, retenue à Beyrouth, elle vous transmet ses salutations, et exprime particulièrement aux élèves de la Promotion 2016, son immense tendresse et toute son affection.
Chers élèves de la Promotion 2016, en ce jour de septembre 2007, quand je vous ai rencontrés à l’entrée du CM1 j’ai
spontanément cru en vous. Nouvellement arrivé de Beyrouth, votre sympathie m’a touché, votre candeur m’a ému. Une innocence simple et sincère transparaissait dans vos regards d’enfants, désireux de connaître et impatients de grandir.
En juin 2011, vous étiez en 5ème et je m’apprêtais à partir pour quelque temps. Pour que je me souvienne de vous, vous m’aviez fait cadeau d’un livre de photos remarquables de Dubai :
« The Rise of a Nation », l’essor d’une nation ! De vous, je me souviendrai toujours !
Ce soir, après avoir complété votre formation scolaire, vous prenez votre essor. Vous partez réaliser vos rêves, réussir votre vie et changer le monde !
Ce soir pour vous, l’aventure commence, et nous assistons à « The Rise of a Generation », l’essor d’une génération, la vôtre ! Vous, la Promo 2016, êtes la génération qui se lève. Vous êtes la génération qui s’élève. Vous êtes la génération de la relève !

Comme les jeunes de votre temps, et les moins jeunes de notre époque, certains d’entre vous rêvent de devenir riches et célèbres en accomplissant de grandes actions. D’autres envisagent de réaliser leurs rêves en s’accomplissant dans de grands projets.
Dans une singulière et heureuse correspondance des inclinations et des goûts, le logo de votre promotion n’est pas sans rappeler le blason d’Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, dont le Collège Notre-Dame de Jamhour est le fleuron éducatif prestigieux au Liban et dans tout l'Orient. Jamhour est représenté ce soir par une imposante délégation, conduite par son recteur en exercice et son ancien recteur. Jamhour est le partenaire académique du LLFP. Eh bien, Ignace de Loyola rêvait lui aussi de faire de grandes choses. Par l’ardeur de
son désir, la ferveur de sa foi et la fermeté de sa détermination, il les a faites !
Chers élèves de la Promotion 2016,
Quelles que soient vos ambitions, elles sont envisageables car vous avez été élevés sur les bancs du LLFP dans l’amour du savoir, la sincérité des sentiments et l’observation de la règle. Vous avez été éduqués aux principes démocratiques et aux valeurs républicaines, engagés auprès des autres et fidèles à votre histoire. Vous avez enfin été nourris au « lait et au miel » des traditions et de la culture de votre terre d’origine, dans le respect des coutumes du pays d’accueil.
Votre personnalité s’est construite au fil des rencontres avec vos maîtres. Vos maîtres vous regardent vous éloigner ce soir. Ils vous aiment. Ils vous ont accompagnés avec bienveillance. Ils vous ont instruits de leurs connaissances, de leurs expériences et de leurs vertus. Représentants de la science, ou lieutenants des auteurs et des artistes qu’ils vous ont fait découvrir et admirer, vos professeurs ont été les promoteurs de ce lien culturel qui unit dans le temps « l’avant » avec « l’après », et qui relie dans l’espace « le là-bas » à « l’ici ».

Laissez résonner en vous leurs paroles et leurs idées. Ressentez leur affection et leurs émotions. Répondez à leurs vœux et avancez en regardant haut et loin. Face à l’appel du large, ce que vous êtes sera fondateur. Ce que vous accomplirez fera la différence.
À l’issue de votre cursus scolaire, ne cédez pas à l’autosatisfaction : vous êtes bien loin d’avoir réalisé ce long projet d’être soi et d’avoir achevé tout ce dont vous êtes capables.
Par le détour fascinant de la culture, par l’exigence de ne pas renier vos origines, dans une histoire assumée, par l’authenticité de vos liens familiaux, amicaux et collectifs, par l’invention de votre avenir au plus proche des hommes, vous resterez fidèles à votre idéal et aux idéaux de votre formation.
Que l’exemplarité qui a été au long de votre parcours, votre qualité première, s’exprime par le souci que vous aurez pour les autres, dans une coïncidence du dire et du faire. Face aux malheurs de la vertu, optez pour un héroïsme discret du quotidien, en restant dignes et droits.

Vous êtes désormais capables de vous projeter dans un avenir original. Capables d’imaginer des réponses novatrices aux questions inédites que pose un présent qui se hâte vers le futur.
Votre temps sera alors porteur de promesses et non de menaces.
Mes Chers Élèves,
Au moment de l’envoi, faites bon usage de votre liberté de penser, de l’esprit critique et de l’héritage des lumières auxquels la francophonie et l’enseignement français vous ont initiés pour résister au conformisme et contrer le formatage idéologique, réducteur et intolérant qui mine notre époque.
Au moment de l’envoi, vous êtes conscients que les limites du monde ne sont plus celles du LLFP. Vous réalisez que le savoir est partout, que ses voies ouvertes s’entrecroisent et qu’il vous faudra exercer votre discernement. Privilégiez toujours le Bien, le Beau et le Vrai.
Au moment de l’envoi, vous emportez dans vos effets aux quatre coins du monde, une certaine idée du Liban dont vous êtes les dépositaires. Non pas un Liban idéal ou fantasmé, mais un Liban réel du vivre-ensemble, tel que vous l’avez connu et vécu, entre vous et avec vos camarades, au LLFP, pendant plus de 10 ans. Alors que notre pays semble en proie à une longue agonie, les phénix que vous êtes refusent l’éclipse ou le déclin.
En vous élevant vers votre avenir, pour devenir des citoyens du monde, inscrivez vos actions dans la responsabilité de porter, où que vous alliez et quoi que vous fassiez, cette idée noble du Liban. Celle que vos parents ont emmenée avec eux dans leur exil volontaire. Celle qui leur a été transmise par leurs propres parents. Celle enfin que tous les libanais portent en eux de génération en génération.
Cette idée tissée en fil d’or durant votre scolarité, est au fondement même du LLFP. Un Liban libre, ouvert au monde, terre d’asile et de tolérance, terre de culture et de création. Un Liban décrit par Saïd Akl comme un dialogue du Créateur avec ses créatures. Un Liban dont les cimes au soleil semblables, engendrent la lumière et la donnent aux humains.
Mes Chers Amis,
Du LLFP soyez les témoins. De ce Liban lumineux, soyez les rayons.
Ainsi réussirez-vous peut-être, non pas à refaire votre pays ou le monde, mais, comme le recommandait Camus, « à empêcher qu’il ne se défasse » !
Ce n’est qu’un au revoir !

Joseph Salamé
13 mai 2016

Soirée de Promo 2016
Mai 2016